JAPON HISTOIRE

660 av. J.-C.  Début du règne de Jimmu, le légendaire premier empereur descendant de la déesse du soleil, Amaterasu.

57 av. J.-C.  Les archive chinoises rapportent l'arrivée du premier envoyé japonais à la cour des Han, qui résidaient près de l'actuelle ville de Xian.

Vers 405.  Adoption du système idéographique de l'écriture chinoise.

552.  Introduction officielle du bouddhisme dans l'archipel par l'intermediaire d'ambassades coréennes.

587.  La victoire du clan Soga, favorable au bouddhisme, accélère l'adobtion de la culture chinoise par la cour du Yamato.

607.  Le prince Shotoku envoie des émissaires en Chine pour étudier les usages administratifs de l'Empire du Milieu, ses arts et sa culture.

645.  A la suite d'une révolution de palais, la réforme de l'ère Taika fait du Japon une réplique insulaire de la Chine impériale.

710.  La période de Nara, du nom de la première capitale permanente (qui couvre environ trois quarts de siècle), marque l'apogée de la politique du parler Chinois.

712.  Rédaction de la première histoire du Japon, le Kojiki (recueil des chose anciennes);le Nihon Shoki (chroniquedu Japon) est compilé en 720.

794.  La nouvelle capitale est transférée à Heian (appelé plus tard Kyoto). Durant l'ére de Heian, sous le régnants Fujiwara, les arts et les lettres s'épanouissent.

838.  Départ pour la cour chinoise des Tang de la dernière grande ambassade japonaise.

900-1000.  Un nouveau système d'écriture phonétique - les kana- favorise l'essor de la littérature en prose.

1020.  Publication de Roman de Genji, un des sommets de la littérature mondiale, dont l'auteur, Shibiku Murasaki, est une femme (ci-dessous)

1156.  La cour de Heian connaît une querelle à propos de la succession impériale, qui dégénère en conflit ouvert entre clans guerriers rivaux. La cour de la ville de Tokyo sont ravagés avant que le chef du clan Taira, Kiyomori, ne l'emporte en 1160.

1185.  L'ére de Kamakura commence avec la victoire du clan Minamoto sur Taira à l'issue d'une guerre de 5 ans. Yorimoto (ci-dessus) prend le titre de shogun en 1192

 

et gouverne à partir de Kamakura, près de l'actuel Tokyo. C'est le début de la première époque féodale.

1191.  Introduction à partir de la Chine du bouddhisme zen (secte rinzai).

1274.  Première tentative d'invasion du Japon par les mongols.

1281.  La destruction de la flotte mongole par un typhon met fin à la deuxième tentative d'invasion.

1331.  L'empereur Go-Daigo entre en conflit avec le Bakfu (gouvernement militaire) de Kamakura. Deux cours rivales,l'une à Kyoto, l'autre à Nara, coexistent jusqu'à l'arrivée des Ashikaga, en 1392.

1338.  Les shoguns Ashikaga s'installent à Kyoto. Leur pouvoir est miné par le retour en force des seigneurs locaux, les daimios. Cette situation chaotique perdure pendant tout le XV siècle.

1384.  Mort de Kanami, le créateur du théâtre nô. Le masque ci-dessous, est porté par l'acteur interprétant ce drame lyrique d'inspiration bouddhique.

 

1542.  Arrivée des premiers Européens au Japon. Lorsque les marchands et les navigateurs portiguais débarquent dans la petite île de Tanegashima, au large de Kyushu, ils introduisent les armes à feu.

1549.  Saint François Xavier est le premier missionnaire chrétien à séjourner au japon.

1568.  Oda Nobunaga, un petit seigneur féodal de la région de Nagoya, plein d'ambition et stratège de génie, s'empare de Kyoto et commence le processus de réunification du pays.

1582.  Toyotomi Hideyoshi, fils d'un soldat de fortune, succéda à Oda Nobunaga qui a été assassiné.

1597-1598.  Hideyoshi expulse les missionnaires chrétiens et entreprend une seconde campagne contre la Corée. Cet effort de conquête est abandonné quelque temps après sa mort survenue en 1598.

1600.  Iyeyasu, le chef du clan Tokugawa, (ci-dessous), défait une coalition de rivaux et succède à Hideyoshi. Il instaure le système politique rigide et isolationniste qui caractérise les deux siècles et demi du shogunat Tokugawa.

 

1603.  Création à Kyoto du Kabuki, un genre théâtral populaire.

1636.  Iyemitsu, le petit-fils de Iyeyasu, interdit aux Japonais de quitter leur pays.

1639.  A la suite d'une rébellion chrétienne, près de Nagasaki, tous les Européens résidant dans l'archipel sont expulsés. Seuls les Hollandais obtiennent l'autarisation de tenir comptoir sur l'île de Deshima, dans le port de NagaSaki.

1657.  Grand incendie d'Edo (Tokyo).

1688-1704.  Pendant cette période, dite Genroku, la culture populaire japonaise s'epanouit sous l'égide d'un shogun excentrique, Tsunayoshi.

1853.  Des navires de guerre américains, sous le commandement du commodore Matthew C. Perry, jettent l'ancre dans la baie de Tokyo. (ci-dessous)

Le shogun se voit contraint d'ouvrir son pays au commerce occidental et de signer rapidement des traités avec les Etat-Unis, la Grande-Bretagne, la Russie et les Pays-Bas.

1868.  Le shogun Tokugawa est renversé. Le nouveau gouvernement de l'empereur Meiji s'installe à Tokyo.

1871.  Premières mesure visant à abolir l'ancien régime féodal des classes sociales. L'enseignement primaire obligatoire est instauré en 1872.

1877.  Sous l'ére Meiji, répression de la dernière révolte préparer secrètement par l'ancienne classe militaire (les samourais).

1889.  La première constitution japonaise institue un système législatif bicaméral, connu sous le nom de Diète.

1894-1895.  Sorti vainqueur de la guerre sino-japonaise (ci-dessous), empire du soleil levant prend le contrôle de Formose, des Pescadores, de Port-Arthur et de la péninsule du Liaotung.

1905.  Victoire contre la Russie.

1910.  Annexion officielle de la Corée.

1914.  Le Japon se range aux côtés des alliés durant la première guerre mondiale.

1923.  Le grand tremblement de terre de Tokyo fait plus de 130000 victimes.

1931.  La conquête de la Mandchourie conduit à la création en 1932 d'un été satellite, le Mandchoukouo.

1933.  Le Japon se retire de la société de Nation en raison des protestations internationales dénonçant l'occupation de la Mandchourie.

1937.  En envahissant la Chine, le Japon s'aliène les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et les autres démocraties occidentales. En 1940 le Japon signe un traité d'alliance tripartie avec l'Allemagne nazie et l'Italie.

1941.  Après l'attaque aérienne surprise de la base américaine de Pearl Harbor, aux îles Hawaï, les forces japonaises conquièrent toute l'Asie du sud-est.

1942-1943.  Les batailles navales de la mer de Corail se de Midway, perdues par la marine japonaise, renversent le coups de la guerre dans le Pacifique. Les Américains et les Ausrtraliens occupent toutes les îles, l'une après l'autre, et se rapprochent de l'archipel nipon.

1945.  Deux bombes atomiques sont lancées sur Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 août. Reddition du Japon et fin de la deuxième guerre mondiale. Les force d'occupation mettent en route un processus de démocratisation.

1947.  La nouvelle constitution prive l'empereur de tout pouvoir et donne le droit de vote à tous les hommes et femmes âgés de plus de 20 ans.

1952.  Fin de l'occupation.

1956.  Entrée du Japon aux Nations Unies.

1960.  Le renouvellement du traité de sécurité mutuelle nippon-amèricain provoque de nombreuses manifestation (ci-dessous)

 

1960-1970.  Le produit national brut (PNB) japonais s'accroît à un rythme annuel de 10,4%.

1964.  Entrée en service d'un train ultra-rapide (260 km/heure) entre Tokyo et Osaka. Début des travaux du tunnel Seikan, long de 53 kilomètre, reliant les îles de Honshu et de Hokkaido.

1968-1969.  Des troubles estudiantins paralysent cinquante universités nippones, dont la plus prestigieuse d'entre elle, Todai à Tokyo. Les émeutes ne prennent fin qu'après l'arrestation d'une vingtaine de milliers de personnes.

1972.  Reprise des relations diplomatiques avec la Chine.

1973-1974.  Le premier embargo pétrolier secoue l'éconnomie japonaise. Pour la première fois depuis la guerre la production industrielle décline et l'inflation sévit.

1980.  Le PNB japonais atteint 1,04 milliard de dollars, ce qui situe le pays à la seconde place dans le monde libre, immédiatement derrière les Etats-Unis.

1989.  Le prince Akihito a hérité de toutes les fonction impériales.Il est aujourd'hui le 125 éme empereur.

1995. Tremblement de terre a Kobe  près de 6000 morts.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !